Les ombudsmans européens face à l’impact de la crise Covid-19


La Médiatrice européenne a rassemblé des ombudsmans nationaux, régionaux et locaux de toute l'Europe pour une conférence numérique. Les ombudsmans ont notamment discuté de l’impact de la crise Covid-19 sur le fonctionnement des services publics et sur les personnes issues de groupes vulnérables (personnes âgées, personnes à faibles revenus ou en situation de handicap, personnes disposant de peu de compétences numériques).


Impact en Belgique

Le Médiateur fédéral pointe, en Belgique, différents problèmes auxquels les citoyens sont confrontés en raison de la crise :
- les difficultés d’accès aux services publics,
- les longs délais de traitement des demandes de chômage temporaire,
- les restrictions liées aux voyages à l’étranger ou vers la Belgique,
- la procédure d’enregistrement en ligne pour les demandeurs d’asile.

Catherine De Bruecker, médiatrice fédérale : « Avec la crise du coronavirus, les relations avec les administrations sont devenues essentiellement digitales, les procédures administratives ont été modifiées, les contacts personnels perdus et les lignes téléphoniques parfois surchargées. Nous avons demandé aux administrations fédérales belges de tenir compte des groupes les plus vulnérables dans l'élaboration de leur stratégie de sortie de crise et d'examiner comment elles peuvent être accessibles au maximum. »


25 ans du Médiateur européen

La conférence numérique était aussi l’occasion de lancer une réflexion sur l’évolution du Médiateur européen, qui coordonne le réseau européen des ombudsmans et fête ses 25 ans cette année. Le Médiateur européen examine les plaintes de citoyens signalant des dysfonctionnements administratifs dans les institutions et organes de l’Union européenne. Il est également actif en matière de transparence, d’accès aux documents et d’intégrité des services publics européens.



publié le: 27/10/2020